FRUITS ET GRAINES : LES PLANTES VOYAGENT

Posté par Paul-Robert TAKACS le 25 octobre 2010

conférence-projection le mercredi 17 novembre 2010

Le fruit, résultat du développement de l’ovaire de la fleur après la pollinisation, contient les graines : autant que d’ovules fécondés.
Si les plantes sont réputées immobiles, leurs fruits ou graines, en revanche, voyagent ! Le vent ou l’eau sont des agents de dissémination vieux comme le monde. Mais les animaux, plus récents au cours de la coévolution, s’avèrent autrement plus avantageux.
Les dispositifs les plus ingénieux se déploient pour accrocher fruits ou graines aux pattes des oiseaux, à la toison des mammifères, aux chaussettes des promeneurs insouciants ! et les transformer, pour l’occasion, en agents au service des plantes qui s’ignorent.
animaux frugivores

Les modes de dissémination sont innombrables : les plantes ne seraient donc pas aussi totalement immobiles qu’on voudrait nous le faire croire ?

Laisser un commentaire

 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR