JARDIN DES SERRES D’AUTEUIL : adaptations écologiques des plantes à leurs milieux de vie

Posté par Paul-Robert TAKACS le 26 mai 2014

Louis XV, qui, dès sa jeunesse, présenta un goût prononcé pour la botanique, fit aménager en 1761, sur l’emplacement de ce qui allait être le Jardin des Serres d’Auteuil, un jardin botanique décoré de nombreux parterres de fleurs et déjà pourvu de serres. Tel qu’on le découvre aujourd’hui, le Jardin a été réalisé en vue de l’Exposition universelle de 1900, selon les dessins de Jean-Camille FORMIGÉ. Depuis 1998, le Jardin des Serres d’Auteuil est l’un des 4 sites du Jardin Botanique de la Ville de Paris.
Venez vous réchauffer dans les serres, au contact des plantes carnivores, des Orchidées et autres épiphytes des forêts équatoriales, des plantes vivant dans l’ombre des sous-bois des forêts pluviales, des plantes grasses des régions désertiques ou de celles du Sahel, en danger d’extinction à cause de la désertification mais aussi du surpâturage ou de l’extension des surfaces cultivées.
Enfin, dans les serres de Nouvelle-Calédonie, des espèces endémiques, ne vivant nulle part ailleurs que sur les sols nickelifères (toxiques pour tous les autres végétaux), se posera la difficile question du rôle des jardins botaniques dans la conservation des espèces menacées.

palmariumjardindesserresdauteuil2804201026.jpg

I. ADAPTATIONS DE L’APPAREIL VÉGÉTATIF

A. À LA LUMIÈRE

1. trouver de la lumière : arbres héliophiles, grimpantes ligneuses ou herbacées ; vivaces herbacées et annuelles

2. la vie à l’ombre : arbres et arbustes & herbacées d’ombre

B. AUX GAZ : CO2 et O2 : adaptations aux milieux humides

1. plantes aquatiques flottant à la surface : flotteurs = aérenchymes ; hydrophobie de la face supérieure (poils hydrophobes, surface cirée…) racines fonctionnant comme un lest

2. plantes aquatiques racinées au fond : gérer l’eau et l’air : feuilles flottantes bifaces (hydrophobe / hydophile), stomates à la face supérieure, flotteurs = aérenchymes ; conduction des gaz vers les parties profondes via des aérenchymes parcourus de conduites

3. plantes de berges et des endroits saturés d’eau : tiges creuses, aérenchymes ; respirer de l’air et soutenir : racines-échasses, racines-troncs ; pneumatophores

4. plantes aquatiques submergées : feuillages découpés

C. À L’EAU ET AUX SELS MINÉRAUX : adaptations aux milieux secs

1. se procurer de l’eau : différents types racinaires

2. faire des réserves d’eau : succulence, bouturage naturel ; convergences évolutives vers la succulence et vers le port cactiforme

3. diminuer les pertes d’eau : feuilles recouvertes de cire, de poils ; enroulables ou articulées ; porteuses de cryptes pilifères ; réduites, vite caduques ou absentes ; feuilles sécrétrices d’huiles essentielles

4. éluder le risque de déshydratation : ne fonctionner qu’aux moments les moins pénibles (métabolisme CAM, existence d’une forme de repos, plantes à rhizomes, bulbes, caudex ; plantes graines) ; cycle de vie abrégé à l’extrême (Eschscholtzia californica) ; vivre dans la position la moins pénible (Lithops)

II. ADAPTATIONS DE L’APPAREIL REPRODUCTEUR

A. POLLINISATION

1. par les insectes : entomogamie, coévolution plantes / insectes

2. par les oiseaux : ornithogamie

3. par les mammifères : chéirogamie

4. par le vent : anémogamie : l’évoution serait économe ?

5. pollinisation des plantes aquatiques : entomogamie, cléistogamie

B. DISSÉMINATION & DISPERSION

1. par les insectes : myrmécochorie : caroncules, strophioles, élaïosomes

2. par les oiseaux : ornithochorie ; graines attractives (arilles & téguments charnus) ; fruits attractifs (baies, pyridions)

3. par les mammifères : zoochorie ; endozoochorie, épizoochorie

4. par le vent : anémochorie ; graines emmenées par le vent (cotonneuses) ; fruits emmenés par le vent (akènes à parachute, à aigrette, samares, disamares)

5. par l’eau : hydrochorie ; par l’eau de mer ou par l’eau douce

 

 

Publié dans 30. ADAPTATIONS ÉCOLOGIQUES, a. visites guidées, sorties, randonnées | 1 Commentaire »

FETE DE LA NATURE : RANDONNEE ECOLOBOTANIQUE AU BOIS DE VINCENNES ce samedi 24 mai 2014 (confirmé !)

Posté par Paul-Robert TAKACS le 22 mai 2014

A l’occasion de la Fête de la Nature, je vous propose une traversée écolo-botanique du Bois de Vincennes : aux dernières nouvelles, la météo, un peu instable ces derniers temps, semble ne pas s’y opposer :-P

FETE DE LA NATURE : RANDONNEE ECOLOBOTANIQUE AU BOIS DE VINCENNES ce samedi 24 mai 2014 (confirmé !) dans a. visites guidées, sorties, randonnées 075-300x237

départ : à 14h30, de l’entrée de l’Arboretum Du Breuil (Route de la Pyramide, Bois de Vincennes) : RER A Joinville-le-Pont puis 15 min de marche

arrivée : à 17h – 17h30, au Château de Vincennes

prévoyez : des chaussures confortables, de l’eau, des fruits… ; une loupe, une flore, de quoi dessiner…

tarif : gratuit :-P

bonus 1 : vous êtes aussi les bienvenus pour notre pique-nique (chacun apporte) : rendez-vous à 13h30 à l’Arboretum Du Breuil, dans la zone centrale, sous les conifères

bonus 2 : ce samedi-dimanche, c’est aussi les Portes Ouvertes à l’Ecole Du Breuil : profitez des visites, animations, ventes de plantes à des prix sordides, etc.

Publié dans a. visites guidées, sorties, randonnées | Pas de Commentaire »

L’HERBIER NATIONAL

Posté par Paul-Robert TAKACS le 29 novembre 2013

C’est un trésor national injustement méconnu. Le plus grand échantillonnage de la flore planétaire est français ! Quelque huit millions de plantes, de champignons, d’algues, de lichens, rapportés des innombrables expéditions lancées durant des siècles à travers le monde, dorment, desséchés pour la plupart, dans les armoires du 16, rue Buffon, à Paris , le bâtiment de la Galerie de botanique du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)…

lire l’article complet sur http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/11/25/au-c-ur-du-plus-grand-herbier-du-monde_3520005_1650684.html

Publié dans a. visites guidées, sorties, randonnées, constitution & recherche sur les Herbiers, f. participer aux portes ouvertes, g. visiter des collections végétales | Pas de Commentaire »

L’HERBIER DU MUSEUM FAIT PEAU NEUVE

Posté par Paul-Robert TAKACS le 29 novembre 2013

La Galerie de l’Herbier National a été construite en 1935.

Elle abrite la plus prestigieuse et la plus vaste des collections de plantes sèches du monde.

Débutée en 1650 avec environ 9.000 spécimens, elle a bien augmenté depuis : on conserve aujourd’hui à l’Herbier près de 10 millions de spécimens, collectés depuis les années 1600 dans tous les pays du monde : presque toutes les espèces de plantes à fleur (de l’ordre de 270.000 aux dernières nouvelles) y sont représentées.

La valeur de la collection vient aussi de ce que 5% d’entre eux sont des “échantillons-types” : les références matérielles, par défaut uniques, qui supportent le nom d’espèces, depuis leur délimitation par un auteur.

Après quatre ans de travaux, la collection a été :
  • reclassée, en tenant compte des résultats de l’APG
  • redistribuée entre les étages
  • rangée dans un nouveau mobilier (exit les casiers métal à clapets !)
  • serré dans des compactus pour gagner de la place.
A poids supérieur, nouveaux planchers !
les nouvelles galeries de l'herbier national
Enfin, on en a profité pour numériser la collection : un herbier virtuel est né, accessible en ligne tant pour la communauté scientifique que pour le grand public ! Les consultations et prêts en faveur d’institutions étrangères seront facilités mais la recherche devra encore souvent se référer au matériel fixé, sans quoi il faudra trouver comment extraire l’ADN d’un fichier JPEG ;-)

Publié dans a. visites guidées, sorties, randonnées, f. participer aux portes ouvertes, g. visiter des collections végétales | Pas de Commentaire »

Une galerie de botanique a (enfin !) ouvert ses portes au Jardin des Plantes !

Posté par Paul-Robert TAKACS le 21 novembre 2013

Un espace d’exposition permanente, doublé d’une bibliothèque accessible au public, ont ouvert leurs portes au rez-de-chaussée de la Galerie de l’Herbier National ce 27 novembre 2013.
La nouvelle Galerie de Botanique
Dans ces nouveaux espaces, des spécimens remarquables et des documents, permettront de suivre l’aventure des naturalistes voyageurs du Muséum qui, depuis les origines du Jardin du Roy il y a 4 siècles comme aujourd’hui, partent à la découverte du monde vivant. Sont aussi abordées les techniques d’investigation modernes.
planche-dherbier-de-lhortensia-par-commerson-189x300 dans d. visiter jardins, salons & expositions

Planche d’herbier de ce qu’il appellera plus tard Hortensia macrophylla, ramenée par Philibert COMMERSON des Mascareignes.

Galerie de Botanique :

accès : par le 18, rue Buffon : entrée par le Pavillon « Phanérogamie »
horaires : Tous les jours de 10 h à 17 h, sauf le mardi – Fermeture des caisses 16 h 15
tarifs : 6 / 4 € ; billets à acheter sur place, paiement par carte bancaire uniquement

Publié dans a. visites guidées, sorties, randonnées, d. visiter jardins, salons & expositions | 2 Commentaires »

1234
 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR