LES PLANTES RESPIRENT

Posté par Paul-Robert TAKACS le 11 juillet 2012

C6H12O6 + 6O2 > 6CO2 + 6H2O
exactement comme les autres êtres vivants -dont nous. C’est pourquoi on dit qu’il ne faut pas dormir avec trop de plantes autour de soi, sans quoi elles nous étouffent la nuit, en prenant notre oxygène. Moi qui ai fait mes siestes tous les jours dans une serre tropicale quand je n’avais pas encore 1 an, je peux assurer qu’il y a de la marge.

Mieux : tout chez le plante respire, ou devrait respirer :
-les racines : plongez le pot d’une « plante verte » (je déteste cette formule…) dans l’eau et regardez ce qui se passe : les racines meurent d’étouffement et donc la plante meurt ne ne plus avoir de racines ;
-les tiges : enterrez donc le tronc d’un arbre ! Quand c’est nécessaire, comme au Parc de Bercy où on a du enterrer des troncs sous un talus qu’il a fallu créer, on l’a entouré d’un cylindre de gros diamètre, qui a été bourré de pouzzolane. Depuis, des racines adventives, apparues sur la hauteur de tronc enterré, sont venues racines dans ce substrat très aéré.
-les feuilles : on les vernit parfois avec une sorte de laque (autant avoir des plantes en plastique : ça demande moins d’entretien) qui rend imperméable à l’air le dessus et surtout le dessous, où se trouvent les stomates : étouffées, elles jaunissent et se décrochent.
-les fruits montrent une respiration (consommation d’oxygène) très soutenue, tellement les transformations (croissance, synthèses de couleurs et parfums…) coûtent de l’énergie.

Les dispositifs racinaires de nombreuses plantes des milieux humides sont modifiés pour permettre une respiration (extraction d’oxygène) rendue difficile par la faible dissolution des gaz (et notamment de l’oxygène) dans l’eau. Des racines adventives apparaissent secondairement sur les troncs ou branches émergés, là où l’oxygène est plus largement disponible.
Les tiges jeunes respirent par les lenticelles ; les tiges âgées, recouvertes de liège, respirent à travers l’écorce, par ces différentes perforations qui donnent une allure typique à l’écorce (rhytidome).
La respiration foliaire et plus généralement les échanges gazeux (accompagnés de pertes d’eau) se fait essentiellement par les stomates : les bouches des plantes (cf. étymologie : stoma = bouche) :

LES PLANTES RESPIRENT dans 1. respiration stomate-300x225

Publié dans 1. respiration | Pas de Commentaire »

 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR