QUE LA LUMIERE SOIT ou rapport qu’il y a entre la phyllotaxie et la ramification des tiges

Posté par Paul-Robert TAKACS le 4 novembre 2012

Au sommet de la jeune tige de ce jeune arbre encore en sous-bois, qui est le futur tronc en puissance d’un grand arbre, les feuilles opposées-décussées ont des dimensions et (grâce aux longueurs de leurs pétioles) des positions qui permettent à chacune d’accéder à un maximum de lumière :

disposition des feuilles (opposées-décussées) sur la tige principale d'un jeune érable Acer platanoides en sous-bois (dessin Paul-Robert TAKACS)

Or, puisqu’à la base de chaque feuille il y a un bourgeon axillaire, les futures ramifications sur le tronc (branches maîtresses) hériteront de la disposition des feuilles ; d’ailleurs, la dimension des feuilles allant avec la dimension donc le tonus des bourgeons axillaires, elles annoncent le développement qu’auront les branches maîtresses correspondantes : et la lumière fut !

Publié dans 1. arbres : phanérophytes, 1. au manque de lumière, 3. feuilles, 3. photosynthese, 4. bourgeons & méristèmes, A. végétation | Pas de Commentaire »

LES PIGMENTS ET LEURS RÔLES DANS LA BIOLOGIE DES VÉGÉTAUX

Posté par Paul-Robert TAKACS le 27 mai 2012

Bien qu’en général majoritaire, la chlorophylle, catalyseur de la photosynthèse, est accompagnée par d’autres pigments chez plantes, qui participent comme elle à la photosynthèse (« pigments accessoires ») et/ou qui ont d’autres rôles, par exemple dans la reproduction sexuée : après les colorations des pétales des fleurs, qui attireront les agents de la fécondation (pollinisateurs), ils peuvent participer à réaliser un arc-en-ciel de couleurs sur les fruits, qui attireront les agents de la dissémination qui voient – par exemple des oiseaux frugivores :
LES PIGMENTS ET LEURS RÔLES DANS LA BIOLOGIE DES VÉGÉTAUX dans 1. aux agents de la pollinisation 75934_438903759453936_296158790395101_1656256_1283296204_n-300x225
> anthocyanes : rouge à violet (en fonction du pH)
> carotéonïdes : orange
> xanthophylles : jaune

Publié dans 1. aux agents de la pollinisation, 1. fécondation, 2. aux agents de la dissémination, 3. photosynthese | 1 Commentaire »

PHOTOSYNTHÈSE & AUTOTROPHIE

Posté par Paul-Robert TAKACS le 26 février 2010

feuilleverte.jpg

6 CO2 + 6 H2O > C6H12O6 + 6 O2

La photo-synthèse est une synthèse, grâce à l’énergie lumineuse, de glucose (C6H12O6) à partir de :

  • d’eau (H2O) et de sels minéraux = sève brute, en provenance des racines
  • gaz carbonique (CO2), prélevé dans l’atmosphère

La réaction est suspendue en l’absence de lumière (phase sombre = nuit).

 Le glucose issu de la réaction est redirigé vers différents secteurs de la plante : c’est l’un des composants essentiels de la sève élaborée  -qu’il faudrait cesser de nommer « descendante » : vues toutes les directions prises, le plus juste serait de dire « sève irradiante » :

  • vers divers lieux de stockage : tronc & racines en automne – hiver
  • vers tous les lieux en activité, gourmands en énergie : bourgeons, boutons ; fleurs ; fruits, graines

Le glucose est en effet une molécule suffisamment petite pour être circulante (sève élaborée), que l’on retrouvera réorganisée :

  • dans le nectar des fleurs
  • dans les sucres des fruits
  • sous forme de sucres de réserve, dont l’amidon des graines & tubercules
  • mais avant tout dans différents sucres de structure, au premier titre desquels la cellulose (cf. formation ou croissance des racines, tiges, feuilles ; fruits)
  • sous forme de la chaleur
  • ou enfin sous une autre forme d’énergie, notamment d’énergie « chimique » nécessaire à des réactions qui ne se dérouleraient pas sans apport d’énergie

(cours donné le 17 novembre 2009 > merci à Sylvie OLLIVIER pour sa prise de notes)

Publié dans 3. feuilles, 3. photosynthese | Pas de Commentaire »

 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR