FRUITS ET GRAINES : LES PLANTES VOYAGENT

Posté par Paul-Robert TAKACS le 25 octobre 2010

conférence-projection le mercredi 17 novembre 2010

Le fruit, résultat du développement de l’ovaire de la fleur après la pollinisation, contient les graines : autant que d’ovules fécondés.
Si les plantes sont réputées immobiles, leurs fruits ou graines, en revanche, voyagent ! Le vent ou l’eau sont des agents de dissémination vieux comme le monde. Mais les animaux, plus récents au cours de la coévolution, s’avèrent autrement plus avantageux.
Les dispositifs les plus ingénieux se déploient pour accrocher fruits ou graines aux pattes des oiseaux, à la toison des mammifères, aux chaussettes des promeneurs insouciants ! et les transformer, pour l’occasion, en agents au service des plantes qui s’ignorent.
animaux frugivores

Les modes de dissémination sont innombrables : les plantes ne seraient donc pas aussi totalement immobiles qu’on voudrait nous le faire croire ?

Publié dans 3. fruits & infrutescences, 4. graines, b. conférences, projections, rencontres & débats | Pas de Commentaire »

UN MARRON EST UNE GRAINE, UNE CHÂTAIGNE EST UN FRUIT (AKÈNE)

Posté par Paul-Robert TAKACS le 4 septembre 2010

Les marrons du Marronnier (AEsculus hippocastanum, SAPINDACÉES) sont ses graines, contenues dans une capsule plus ou moins charnue et épineuse, déhiscente à maturité.

Le fruit du Châtaignier (Castanea vulgaris, FAGACÉES) est un akène : fruit à péricarpe sec (la « peau » boiseuse marron que l’on enlève), indéhiscent (ne s’ouvrant pas à maturité), uniséminé (contenant une graine), la châtaigne est surmontée des restes du pistil (le bec). L’endocarpe du fruit est pelucheux.
La graine est la chose que l’on mange exactement.
La bogue épineuse est un involucre (ensemble) de bractées entourant les fleurs femelles de la base de l’inflorescence, homologue de la cupule. Il y a donc autant de fleurs femelles dans la cupule que de châtaignes.
chataigne.jpg

Même thème pour les Chênes (Quercus), dans la même famille des FAGACÉES : le gland est le fruit, les bractées de l’involucre forment une cupule. Il y a une fleur femelle par cupule chez le Chêne.
746148297.jpg

NOTA – Pour être brillant, on pourra interpeller ses amis lors d’une promenade en forêt par un  » Tu as vu ? les écureuils commencent à faire des provisions d’akènes de Quercus » : à prononcer sur le ton de l’évidence.
ecureuil21.jpg

MORALITÉ – Mes auditeurs ont dépassé leur maître, hier, en me contredisant quand j’ai annoncé que la bogue du Châtaignier était le fruit. Corriger par : le fruit du Marronnier a vocation à protéger la graine (le marron) : bravo !

Publié dans 3. fruits & infrutescences, 4. graines | Pas de Commentaire »

LES GRAINES

Posté par Paul-Robert TAKACS le 3 mars 2010

Chez les Angiospermes, les graines se forment dans le fruit (cf. étymologie).

Il y aura autant de graines dans un fruit qu’il y aura eu de fécondations réussies d’ovules dans le pistil.

Publié dans 4. graines | 1 Commentaire »

 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR