RENCONTRE « CONTINUITES ECOLOGIQUES EN MILIEU URBAIN : RESULTATS DE RECHERCHE ET D’ACTIONS » jeudi 28 janvier 2016, Halle Pajol, Paris

Posté par Paul-Robert TAKACS le 26 janvier 2016

J’ai l’honneur d’intervenir l’après-midi (voir programme plus bas), pour la Ville de Paris, dans cette journée d’échanges NATUREPARIF :-P

RENCONTRE

Les êtres vivants ont besoin de se déplacer au cours de leur cycle de vie pour se nourrir, se loger, se reproduire. Le brassage génétique entre individus au sein d’une même espèce implique cette possibilité de déplacement, de contact entre populations et communautés. Enfin, face aux aléas ponctuels comme aux changements fondamentaux, à l’instar des pollutions, de l’urbanisation ou du changement climatique, les espèces doivent aussi pouvoir se déplacer tout simplement pour rejoindre un habitat naturel au sein duquel elles pourront survivre.

L’habitat naturel de l’être humain du 21e siècle – la ville ou le village – ainsi que ses infrastructures de transport ou encore ses pratiques agricoles, sylvicoles et d’artificialisation des cours d’eau constituent des obstacles au déplacement de nombreuses espèces et amènent à considérer les passages restant disponibles comme des continuités écologiques plus ou moins fonctionnelles.

Si le concept est relativement bien connu pour les espaces ruraux, il est beaucoup moins bien étudié et connu pour le milieu urbain dense. C’est pourquoi Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, en partenariat avec l’Etat et la Région, co-porteurs du Schéma régional de Cohérence écologique (SRCE), vous propose de participer à une journée d’exposés et de débats réunissant naturalistes, chercheurs et techniciens :

Jeudi 28 janvier 2016
De 9h30 à 17h00
Halle Pajol / Auberge de Jeunesse Yves Robert, Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles mais inscription obligatoire via ce formulaire

Les résultats de travaux de recherche comme d’actions menées en Île-de-France mais aussi dans d’autres grandes agglomérations françaises nous permettront de mieux comprendre les phénomènes et les moyens d’agir pour favoriser des continuités écologiques urbaines fonctionnelles, afin de mettre en œuvre collectivement les mesures nécessaires, dans la cadre du plan d’action stratégique du SRCE.

 ———————————————————-

Programme complet :

9h00 : Accueil

9h30 : Ouverture

9h40 : Contexte et généralités

  • La biodiversité urbaine, quelles spécificités ? 
    Introduction générale sur la biodiversité urbaine et la trame verte et bleue en ville, Audrey Muratet, Natureparif
  • Caractérisation des oiseaux en ville 
    Frédéric Malher, CORIF
  • L’urbain dense dans le Schéma régional de Cohérence écologique en Île-de-France
    Jean-Marc Bernard, DRIEE Île-de-France

Echanges avec les participants

10h45 : Pause

11h00 : Différentes approches scientifiques pour concevoir des continuités écologiques et mesurer leur fonctionnement

  • Résultats de recherches menées en Île-de-France sur différents groupes taxonomiques 
    par Romain Julliard, directeur du laboratoire CESCO du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN)
    pour notamment les travaux suivants :
    - Expérience de relâchés de papillons dans Paris et la petite couronne, par Benjamin Bergerot, MNHN
    - Apport de la génétique pour évaluer les transferts de graines en milieu urbain, par Jawad Abdelkrim, MNHN
    - Des inventaires floristiques pour mesurer la dispersion des espèces végétales via les corridors ferroviaires, par Caterina Penone, MNHN
  • Suivi par radiotracking du déplacement des oiseaux en Seine-Saint-Denis
    Maxime Zucca, Natureparif
  • Mesure du déplacement des arthropodes et des micromammifères en milieu urbain par une méthode de capture
    Alan Vergnes, Université Paul Valéry Montpellier III
  • Passage de l’écologie scientifique à l’opérationnel
    Philippe Clergeau, professeur d’écologie, MNHN
    avec notamment la présentation de travaux sur les stratégies de mise œuvre des TVB en ville (diagnostics croisés, phasage dans le temps…) par le consortium « Trame Verte Urbaine » et des recherches d’ingénierie en cours sur l’implication des bâtiments végétalisés dans une continuité de fonctionnement écologique, par le consortium « Ecoville ».

Echanges avec les participants

12h45 : Déjeuner libre

13h45 : Différentes approches scientifiques pour concevoir des continuités écologiques et mesurer leur fonctionnement (suite)

  • Biodiversité végétale et délaissés dans l’aménagement urbain : contribution potentielle des délaissés urbains aux continuités écologiques
    Marion Brun, Université de Tours
  • Les végétations dans la définition d’une trame verte et bleue en Val-de-Seine
    Sébastien Filoche, directeur scientifique adjoint, CBNBP
  • Le tissu naturel urbain de Strasbourg, modélisation sur la base de l’Ecureuil roux et plan d’actions
    Eugénie Schwoertzig, Université de Strasbourg

Echanges avec les participants

14h45 : Actions pour favoriser la fonctionnalité des continuités écologiques urbaines
Toutes les interventions sont suivies de 5′ d’échanges avec les participants

  • Mobilisation des acteurs de la trame verte et bleue en Seine-Saint-Denis
    Laura Albaric, ODBU 93
  • Diagnostic de la trame verte et bleue à Paris
    Paul-Robert Takacs, Agence d’Ecologie Urbaine, Ville de Paris
  • Gestion écologique de talus ferroviaires et d’anciennes voies ferrées
    Yann Fradin, association Espaces
  • Restauration écologique des berges et milieux humides en Val-de-Marne
    Chloë Francisci, Paysagiste, Association Au fil de l’Eau
  • Orientations d’aménagement et de programmation Trame verte et bleue dans le PLU de la ville d’Issy-les-Moulineaux
    Judith Martinez, responsable Urbanisme opérationnel, ville d’Issy-les-Moulineaux

16h30 : Clôture par Mme Chantal JOUANNO, Vice-présidente de la Région Île-de-France, en charge de l’écologie et du développement durable de la Région Île-de-France.

Publié dans b. conférences, projections, rencontres & débats, Trames Verte et Bleue | Pas de Commentaire »

UNE TRAME VERTE ET BLEUE A PARIS : POURQUOI ? COMMENT ?

Posté par Paul-Robert TAKACS le 12 mars 2015

Les travaux de renforcement engagés ces dernières années sur les trames verte et bleue (TVB), à l’échelle de différents territoires (quartiers, communes, départements, régions…) sont issus d’une ambition des Grenelle de l’environnement.

Le Ministère le l’écologie et du développement durable définit la trame verte et bleue comme « un outil d’aménagement du territoire qui vise à (re)constituer un réseau écologique cohérent, à l’échelle du territoire national, pour permettre aux espèces animales et végétales, de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer… En d’autres termes, d’assurer leur survie, et permettre aux écosystèmes de continuer à rendre à l’homme leurs services. »

SRCE

la TVB d’un territoire est typiquement constituée de réservoirs de biodiversité reliés entre eux par des corridors écologiques

Un réservoir de biodiversité est une zone vitale, riche en biodiversité, où les individus peuvent réaliser l’ensemble de leur cycle de vie : abri / habitat, alimentation, reproduction…

Un corridor écologique est une voie de déplacement, empruntée par la faune et/ou la flore, entre deux espaces de biodiversité.

réservoirs & corridors de biodiversité

Une TVB est constituée de la combinaison des sous-trames aquatique, humide, minérale, herbacée, arbustive, arborée, noire…

trames et sous trames vertes et bleues

quelques problématiques TVB (en urbain dense)

  • la diminution du nombre, de la diversité et de la qualité écologique des territoires de vie des espèces > diminution de la diversité des espèces
  • fragmentation des territoires = rupture des continuités par apparition d’obstacles à la circulation des espèces > isolement des espèces > consanguinité > affaiblissement > disparition

principes du renforcement des TVB

Pour éviter l’isolement des espèces et la perte de biodiversité, la TVB vise à maintenir et à reconstituer les corridors écologiques, aux échelles locale, régionale, nationale.

Il s’agit de permettre à toutes les espèces, y compris végétales, de pouvoir vivre, se reproduire, circuler…

modalités pratiques pour le renforcement des TVB

  • planter davantage de plantes indigènes, même régionales natives, améliore l’attractivité pour la faune locale
  • une diversité végétale amène une diversité animale
  • ne pas se contenter d’une diversité spécifique, mais introduire aussi une diversité individuelle : pas de clones !
  • la diversité des habitats / milieux est le support de la diversité végétale
  • une continuité, relative ou absolue, des habitats est nécessaire, y compris grâce à l’existence de corridors écologiques entre habitats fonctionnels

Plan biodiversité de la Ville de Paris

La Ville de Paris a signé en 2011 son 1er Plan biodiversité : un recueil de 30 actions favorables à la biodiversité dans le contexte urbain dense de la capitale.

En 2015, le Plan sera révisé, compte tenu notamment de l’état d’avancement des actions entreprises entre-temps.

Publié dans Trames Verte et Bleue | Pas de Commentaire »

VÉGÉTALISATION ÉCOLOGIQUE DES BERGES DES BASSINS, LACS, RIVIÈRES…

Posté par Paul-Robert TAKACS le 20 juillet 2012

Les géonattes (structures façon matelas) ou les boudins pré-végétalisés reçoivent, sur une trame en fibres de coco (donc à terme biodégradable), contenant un substrat de culture, une végétalisation de type plantes de berges (hélophytes).

Elles sont pré-cultivées en aqua-pépinière, pour assurer la bonne prise des plantes, avant la mise en oeuvre sur le chantier.

VÉGÉTALISATION ÉCOLOGIQUE DES BERGES DES BASSINS, LACS, RIVIÈRES... dans 5. aux milieux humides & aquatiques rivi%C3%A8re-%C3%A9cologique-Bois-de-Boulogne-image-Paul-Robert-TAKACS-17-juin-2010-138-300x225

Restauration d’une rivière au Bois de Boulogne (2010) : sur un socle de gabions, structure en plastique noir à grosses mailles, supportant des nattes coco pré-végétalisées.

rivi%C3%A8re-%C3%A9cologique-Bois-de-Boulogne-image-Paul-Robert-TAKACS-17-juin-2010-159-300x225 dans Trames Verte et Bleue

rivi%C3%A8re-%C3%A9cologique-Bois-de-Boulogne-image-Paul-Robert-TAKACS-17-juin-2010-156-300x225

 

 

Publié dans 5. aux milieux humides & aquatiques, Trames Verte et Bleue | 1 Commentaire »

 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR