RENCONTRE « CONTINUITES ECOLOGIQUES EN MILIEU URBAIN : RESULTATS DE RECHERCHE ET D’ACTIONS »

Posté par Paul-Robert TAKACS le 26 janvier 2016

jeudi 28 janvier 2016, Halle Pajol, Paris

J’ai l’honneur d’intervenir l’après-midi (voir programme plus bas), pour la Ville de Paris, dans cette journée d’échanges NATUREPARIF :-P

RENCONTRE

Les êtres vivants ont besoin de se déplacer au cours de leur cycle de vie pour se nourrir, se loger, se reproduire. Le brassage génétique entre individus au sein d’une même espèce implique cette possibilité de déplacement, de contact entre populations et communautés. Enfin, face aux aléas ponctuels comme aux changements fondamentaux, à l’instar des pollutions, de l’urbanisation ou du changement climatique, les espèces doivent aussi pouvoir se déplacer tout simplement pour rejoindre un habitat naturel au sein duquel elles pourront survivre.

L’habitat naturel de l’être humain du 21e siècle – la ville ou le village – ainsi que ses infrastructures de transport ou encore ses pratiques agricoles, sylvicoles et d’artificialisation des cours d’eau constituent des obstacles au déplacement de nombreuses espèces et amènent à considérer les passages restant disponibles comme des continuités écologiques plus ou moins fonctionnelles.

Si le concept est relativement bien connu pour les espaces ruraux, il est beaucoup moins bien étudié et connu pour le milieu urbain dense. C’est pourquoi Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, en partenariat avec l’Etat et la Région, co-porteurs du Schéma régional de Cohérence écologique (SRCE), vous propose de participer à une journée d’exposés et de débats réunissant naturalistes, chercheurs et techniciens :

Jeudi 28 janvier 2016
De 9h30 à 17h00
Halle Pajol / Auberge de Jeunesse Yves Robert, Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles mais inscription obligatoire via ce formulaire

Les résultats de travaux de recherche comme d’actions menées en Île-de-France mais aussi dans d’autres grandes agglomérations françaises nous permettront de mieux comprendre les phénomènes et les moyens d’agir pour favoriser des continuités écologiques urbaines fonctionnelles, afin de mettre en œuvre collectivement les mesures nécessaires, dans la cadre du plan d’action stratégique du SRCE.

 ———————————————————-

Programme complet :

9h00 : Accueil

9h30 : Ouverture

9h40 : Contexte et généralités

  • La biodiversité urbaine, quelles spécificités ? 
    Introduction générale sur la biodiversité urbaine et la trame verte et bleue en ville, Audrey Muratet, Natureparif
  • Caractérisation des oiseaux en ville 
    Frédéric Malher, CORIF
  • L’urbain dense dans le Schéma régional de Cohérence écologique en Île-de-France
    Jean-Marc Bernard, DRIEE Île-de-France

Echanges avec les participants

10h45 : Pause

11h00 : Différentes approches scientifiques pour concevoir des continuités écologiques et mesurer leur fonctionnement

  • Résultats de recherches menées en Île-de-France sur différents groupes taxonomiques 
    par Romain Julliard, directeur du laboratoire CESCO du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN)
    pour notamment les travaux suivants :
    - Expérience de relâchés de papillons dans Paris et la petite couronne, par Benjamin Bergerot, MNHN
    - Apport de la génétique pour évaluer les transferts de graines en milieu urbain, par Jawad Abdelkrim, MNHN
    - Des inventaires floristiques pour mesurer la dispersion des espèces végétales via les corridors ferroviaires, par Caterina Penone, MNHN
  • Suivi par radiotracking du déplacement des oiseaux en Seine-Saint-Denis
    Maxime Zucca, Natureparif
  • Mesure du déplacement des arthropodes et des micromammifères en milieu urbain par une méthode de capture
    Alan Vergnes, Université Paul Valéry Montpellier III
  • Passage de l’écologie scientifique à l’opérationnel
    Philippe Clergeau, professeur d’écologie, MNHN
    avec notamment la présentation de travaux sur les stratégies de mise œuvre des TVB en ville (diagnostics croisés, phasage dans le temps…) par le consortium « Trame Verte Urbaine » et des recherches d’ingénierie en cours sur l’implication des bâtiments végétalisés dans une continuité de fonctionnement écologique, par le consortium « Ecoville ».

Echanges avec les participants

12h45 : Déjeuner libre

13h45 : Différentes approches scientifiques pour concevoir des continuités écologiques et mesurer leur fonctionnement (suite)

  • Biodiversité végétale et délaissés dans l’aménagement urbain : contribution potentielle des délaissés urbains aux continuités écologiques
    Marion Brun, Université de Tours
  • Les végétations dans la définition d’une trame verte et bleue en Val-de-Seine
    Sébastien Filoche, directeur scientifique adjoint, CBNBP
  • Le tissu naturel urbain de Strasbourg, modélisation sur la base de l’Ecureuil roux et plan d’actions
    Eugénie Schwoertzig, Université de Strasbourg

Echanges avec les participants

14h45 : Actions pour favoriser la fonctionnalité des continuités écologiques urbaines
Toutes les interventions sont suivies de 5′ d’échanges avec les participants

  • Mobilisation des acteurs de la trame verte et bleue en Seine-Saint-Denis
    Laura Albaric, ODBU 93
  • Diagnostic de la trame verte et bleue à Paris
    Paul-Robert Takacs, Agence d’Ecologie Urbaine, Ville de Paris
  • Gestion écologique de talus ferroviaires et d’anciennes voies ferrées
    Yann Fradin, association Espaces
  • Restauration écologique des berges et milieux humides en Val-de-Marne
    Chloë Francisci, Paysagiste, Association Au fil de l’Eau
  • Orientations d’aménagement et de programmation Trame verte et bleue dans le PLU de la ville d’Issy-les-Moulineaux
    Judith Martinez, responsable Urbanisme opérationnel, ville d’Issy-les-Moulineaux

16h30 : Clôture par Mme Chantal JOUANNO, Vice-présidente de la Région Île-de-France, en charge de l’écologie et du développement durable de la Région Île-de-France.

Publié dans b. conférences, projections, rencontres & débats, Trames Verte et Bleue | Pas de Commentaire »

28 novembre 2015, Halle Pajol, Paris 18e : 7èmes RENCONTRES NATURALISTES FRANCILIENNES

Posté par Paul-Robert TAKACS le 6 novembre 2015

Pour la 7ème année consécutive, le samedi 28 novembre 2015, Natureparif invite les naturalistes, amateurs ou professionnels de la nature en Île-de-France, à participer aux Rencontres Naturalistes franciliennes.

Un sujet botanique passionnant est au programme : les plantes submontagnardes, en tant qu’indicateurs du changement climatique !

Deux autres focus intéressants : sur deux espaces à enjeux en Île-de-France : la vallée de la Bassée, ainsi que le complexe forêt de Notre Dame – forêt de Grosbois.

Intéressant encore : le débat du début d’après-midi portera cette année sur un sujet généralement cher aux observateurs : les données naturalistes. Il y sera l’occasion d’aborder la question des bases de données, de leur utilisation, leur valorisation, et leur circulation.

Le thème de l’année, les insectes ne sont pas moins intéressants, puisque c’est l’un des groupes animaux les plus en rapport avec la faune ! Il y aura donc pas moins de 8 interventions sur ce groupe !

28 novembre 2015, Halle Pajol, Paris 18e : 7èmes RENCONTRES NATURALISTES FRANCILIENNES dans assister à des conférences afficherencontresnaturalistes2015_bd-212x300

programme

8h30 : Accueil café (offert aux participants)

9h00 : Mot d’ouverture

9h15 – 10h30 : Observatoire de la biodiversité francilienne

  • Nouvel état de santé de la biodiversité francilienne – Utilisation des sciences participatives Vigie-Nature (Audrey Muratet – Natureparif)
  • Quelles menaces sur les papillons et zygènes en Ile-de-France ? – Premiers résultats de la liste rouge régionale des Rhopalocères et Zygènes (Annabelle Sueur et Alexis Borges – OPIE)
  • Bilan régional de la connaissance sur les orthoptères – Mise à jour de l’Atlas départemental des Orthoptères d’Ile-de-France (Xavier Houard – OPIE)
  • Les plantes submontagnardes, indicatrices du changement climatique – Mise en place d’un observatoire dans le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse (Alexandra Pottier et Olivier Marchal – PNR de la Haute Vallée de Chevreuse)
  • Envolée des observations aux inventaires éclairs 2015 ! (Grégoire Loïs – Natureparif)

10h30 – 11h00 : Découvertes naturalistes

  • Nouvelle nidification du Hibou des marais en Île-de-France (Guy Keryer et co. – CERF-Bonnelles Nature)
  • Le Cuivré des marais en Nord Seine-et-Marne (Thierry Roy)

11h00 : Pause

11h15 – 13h00 : Résultats d’études

  • Quels enseignements nous apportent les collisions des insectes sur les véhicules ? – Résultats de la reproduction d’une étude menée en 1990 (Maxime Zucca – Natureparif)
  • Pollution lumineuse et chiroptères – Etude dans le Gâtinais français (Clémentine Azam – MNHN)
  • Clé d’identification numérique des insectes aquatiques d’Ile-de-France – Un outil pour les acteurs de terrain (Mathilde Delaunay – MNHN)
  • Les coccinelles d’Île-de-France – Généralités et focus sur une étude (Romain Nattier – MNHN)
  • Les Sphécidés dans les grandes cultures (Romain Le Divelec – Labo d’éco-entomologie Orléans)

13h00-14h00 : Repas offert aux participants

14h00-15h15 : Les données naturalistes

Nom des intervenants en attente

15h15 : Pause

15h30-16h15 : Espace à enjeux : la Bassée

  • Résultat de la prospection chiroptères de l’été 2014 (Christophe Parisot – Seine-et-Marne Environnement)
  • Les oiseaux d’eau nicheurs en Bassée en 2014-2015 (Jérôme Hanol – ANVL)
  • Les habitats remarquables en Bassée (Conservatoire National Botanique du Bassin Parisien) (sous réserve)

16h15-17h30 : Conférences

  • Les Sésies d’Île-de-France (André Lantz – BNEV)
  • Histoire d’un massif forestier francilien – Les milieux naturels de la forêt régionale de Grosbois et la forêt domaniale de Notre-Dame, histoire, évolutions, enjeux et perspectives. (Vincent Vignon – OGE)

informations pratiques

  • quand ? > le samedi 28 novembre 2015, de 8h30 à 18h00
  • où ? > Halle Pajol – Auberge de Jeunesse, 18/22 ter, rue Pajol – 75018 (M° Max Dormoy)
  • inscription ? > gratuite mais obligatoire, sur www.natureparif.fr
  • les cerises sur le gâteau ? > accueil café et repas du midi offert aux participants

Publié dans assister à des conférences, participer aux colloques | Pas de Commentaire »

COURS PUBLIC D’ECOLOGIE VEGETALE AU JARDIN / APPROFONDISSEMENT

Posté par Paul-Robert TAKACS le 6 novembre 2015

mes enseignements en cours du soir ont été supprimés : désolé

2 cycles indépendants & complémentaires : Initiation (par Thierry CORNU) & Approfondissement (par Paul-Robert TAKÁCS), sous réserve d’avoir suivi l’Initiation ou de pouvoir justifier d’un niveau suffisant.

prochaines inscriptions : en ligne, à partir de la page www.paris.fr/cma  :

  • pour l’Initiation : de août à septembre 2015 inclus
  • pour l’Approfondissement : du 4 au 26 janvier 2016

organisateur : Ville de Paris / Direction des Affaires Scolaires / Bureau des Cours Municipaux pour Adultes

calendrier : 2 modules, indépendants mais complémentaires, chacun de 8 séances de 3 heures :

  • Initiation : d’octobre à décembre 2015
  • Approfondissement : du 7 avril au 16 juin 2016

programme de l’Initiation (Thierry CORNU) :

  • Fonctionnement d’un végétal
  • Types biologiques : différences de fonctionnement et insertion dans un jardin
  • Nutrition minérale et environnement édaphique des végétaux
  • Sensibilisation à un accompagnement écologique des végétaux

programme & calendrier de l’Approfondissement (Paul-Robert TAKÁCS) :

COURS PUBLIC D'ECOLOGIE VEGETALE AU JARDIN / APPROFONDISSEMENT  dans cours d'écologie végétale skm_284e16032516380_0001-300x229

durée : cours semestriels de 8 x 3h = 24h, calés sur le calendrier scolaire (s’interrompent pendant les vacances scolaires)

périodicité : 3 heures / semaine, le mardi soir (18h30-21h30) ou le samedi après-midi (13h30-16h30) : se reporter au calendrier établi par l’enseignant et distribué lors de l’inscription.

lieux : les cours en salle auront lieu à l’École élémentaire du 16 rue du Renard (4e) ; certains cours se dérouleront en extérieur.

prix : 118 euros / cycle de 24h

autres renseignements : contactez-moi en laissant un Commentaire sur cet article

Publié dans cours d'écologie végétale, entrée dans les écoles nationales du paysage | 4 Commentaires »

LE COUT DES ESPECES INVASIVES

Posté par Paul-Robert TAKACS le 30 octobre 2015

Le commissariat général au développement durable a publié courant septembre 2015 sa première enquête nationale sur l’analyse économique des espèces exotiques envahissantes, aussi appelées par convention espèces invasives, animales et végétales en France. Elle couvre la période 2009-2013 pour la métropole et l’outre-mer.

Le coût est estimé à 38 millions d’euros / an, répartis à part équivalente moitié entre les dommages provoqués (économiques, sanitaires ou sur la biodiversité) et les frais générés par la gestion de ces espèces. La moitié de ces dépenses concernent 3 territoires d’outre-mer (Réunion, Nouvelle-Calédonie et Terres australes).

Le coût a progressé entre 2009 et 2013, principalement en raison du moustique tigre. Il a vraisemblablement continué à augmenter, du fait de l’extension de certaines espèces sur le territoire national comme par exemple le frelon asiatique. Sur les près de 600 espèces exotiques envahissantes recensées, le moustique tigre a lui seul représente 40% des dépenses métropole et outre-mer confondus.

Si l’on s’intéresse uniquement à la métropole et aux espèces ayant un impact plus ou moins direct sur les végétaux, les principaux problèmes cités sont :
- les jussies et élodées, pour 1,5 millions d’euros,
- le ragondin et le rat musqué, pour 0,76 million d’euros,
- les renouées (du Japon, de Sakhaline), pour 0.2 million d’euros
- l’ambroisie, pour 0,17 million d’euros.

suppression mécanique d'élodée dans une pièce d'eau artificielle - photo Paul-Robert TAKACS

suppression mécanique d’élodée dans une pièce d’eau artificielle – photo Paul-Robert TAKACS

Spécifiquement pour l’Ile-de-France, le coût estimé serait de 109 000 euros dont 95% pour l’écureuil de Corée et les renouées.

Ces données nationales paraissent sous évaluées au regard de l’estimation faite par l’étude d’impact du règlement européen 1143/2014 relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes, et chiffrant à 12 milliards d’euros par an le coût pour l’ensemble des Etats Membres.

Cette étude estime également à 1500 le nombre d’espèces exotiques envahissantes sur le territoire de l’Union Européenne, avec en moyenne 8 nouvelles introductions par an.

Pour consulter l’intégralité du rapport : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ED130.pdf

source : Lettre actualités phyto Île-de-France N°70 octobre 2015

 

Publié dans 3. à la présence des plantes invasives | Pas de Commentaire »

EXPOSITIONS « CHAMPIGNONS » GRATUITES du vendredi 16 au lundi 19 octobre 2015

Posté par Paul-Robert TAKACS le 16 octobre 2015

Venez avec vos champignons : ils seront les bienvenus !

1. L’exposition annuelle parisienne, gratuite, organisée par la Société Mycologique de France, se tiendra dans le pavillon 18 du Parc Floral de Paris (Bois de Vincennes – métro Château de Vincennes), du vendredi 16 au lundi 19 octobre 2015. Ouvertures : vendredi 16 octobre de 14h à 18h, samedi 17 octobre et dimanche 18 octobre de 10h à 18h, lundi 19 octobre 2015 de 10h à 17h.

EXPOSITIONS

Amanite tue-mouches au Bois de Vincennes (dessin Paul-Robert TAKACS)

 2. L’Association des Naturalistes des Yvelines organise une exposition de champignons, les samedi 17 octobre et dimanche 18 octobre 2015, à la Salle des fêtes du Chesnay (78), 50 rue de Versailles : de nombreux champignons frais d’Île de France seront présentés. Ouverture les samedi de 14 h à 17h30 et dimanche de 10 h à 17 h 30.
Deux conférences sont prévues les 2 jours :
– 15 h : Les Hydnes ne manquent pas de piquants
– 16 h : Des champignons comestibles
Par ailleurs, un atelier montrera les caractères microscopiques des champignons.
L’agenda de toutes les activités de l’Association est consultable sur http://www.any78.org

Publié dans visiter des expositions, salons... | Pas de Commentaire »

123456...67
 

msk6 |
Sciences de la Vie et de la... |
TPE cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art-mony paléo
| PARANORMAL
| Fredy KARKOUR